Grèce : Contribution à la réflexion, à la mobilisation

Ecrit par BUS sur . Publié dans Actualités, Revue de presse

revue_de_presseLe parlement grec a approuvé l'organisation d'un référendum, 
Une analyse d'un journal financier,
La Tribune, qui dénote dans la campagne anti-Tsipras.

Le parlement grec a approuvé l'organisation d'un référendum:

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021170305046-le-parlement-grec-approuve-la-tenue-dun-referendum-1132332.php

Une analyse d'un journal financier, La Tribune, qui dénote dans la campagne anti-Tsipras

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/grece-la-victoire-a-la-pyrrhus-de-wolfgang-schauble-487732.html

Extrait:


Pourquoi l'Eurogroupe n'a pas voulu d'un référendum

 

La réalité est différente. D'abord, l'Eurogroupe n'a pas voulu prendre le risque d'un refus par le peuple grec de ses propositions. Il a refusé que ces dernières, qui sont les seules « rationnelles » à ses yeux, soient soumises aux « passions » d'un peuple que l'on ne respecte guère à Bruxelles. Puisque ces propositions sont bonnes par natures pour l'Eurogroupe, elles n'ont pas à être soumises au peuple, elles doivent simplement être acceptées. D'où la « surprise désagréable » de Jeroen Dijsselbloem ce samedi. Ensuite, l'Eurogroupe veut se débarrasser une bonne fois pour toutes du gouvernement Tsipras qui est un corps étranger en son sein. En le mettant en position d'être exclu de la zone euro alors même que la majorité des Grecs veulent rester dans l'euro, ils tentent de le pousser à la démission. Et pour l'obtenir, ils sont prêts à sacrifier la Grèce et à l'exclure de la zone euro.


Un article qui se présente comme "un vaccin contre l'oligarchie" et qui propose un scénario crédible de la campagne médiatique qui va suivre:

http://antoineleaument.fr/2015/06/27/grece-un-vaccin-contre-loligarchie/

Extrait:

Viendra ensuite la troisième phase de la propagande. Celle qui sera destinée à nous faire douter de la sincérité de l’action d’Alexis Tsipras. Les médias parleront de « coup de poker », de « tentative désespérée », d’« acte totalement irrationnel ». On vous rappellera l’exemple désastreux de Papandréou qui, après avoir convoqué un référendum, l’avait annulé le lendemain ou le surlendemain. On vous fera douter jusqu’au bout de la volonté réelle d’Alexis Tsipras de mettre en œuvre ce référendum. Parce que si nous ne doutons pas de lui, c’est qu’il est possible de l’imiter en France.

Document publié par L'Humanité: l'intégralité des propositions faites par le gouvernement grec à la commission européenne. Pour apprécier l'étendue des concessions avancées par le gouvernement grec …
http://www.humanite.fr/document-lintegralite-des-propositions-grecques-la-commission-europeenne-578009